BOÎTE À OUTILS

 
8075984-Un-mont-n-de-herramientas--Foto-de-archivo.jpg
 
 
 

L’association EnQuêtes fait appel à différentes méthodes pour mener à bien ses projets. Elle privilégie en premier lieu la discipline de l’anthropologie et ses méthodes qualitatives. Selon les besoins, elle complète également sa démarche avec des méthodes de recherches quantitatives.

 
 
 

enquête de terrain

 

L’enquête de terrain désigne généralement une immersion plus ou moins longue de l’anthropologue dans un groupe donné pour en partager le quotidien. Le-la chercheur-se peut ainsi observer in situ les pratiques des acteurs-trices mais également y participer pour s’approcher au plus près des réalités vécues par ces derniers-ères.

 

entretiens semi-directifs
et non-directifs

 

Les entretiens semi-directifs et non-directifs laissent une place importante à la libre expression des pensées et du ressenti de l’interlocuteur-trice. Le discours n’est ainsi aucunement canalisé par des questions précises et fermées qui donnent un cadre limité à la réponse que l’interviewé-e peut formuler. L’entretien semi-directif structure l’interview sur la base de thématiques définies au préalable, l’entretien non-directif se déroule librement à partir d’une question comme dans le cas des récits de vie par exemple.

 

entretiens de groupe

 

L’entretien de groupe (parfois nommé « focus group ») permet de profiter de la mise en commun d’expériences et de points de vue, ainsi que des interactions entre les participant-e-s afin de collecter de nouvelles données ou d’affiner les données préexistantes. En prenant comme unité d’analyse le groupe moins que les individus, l’entretien de groupe permet d’obtenir une perspective différente sur des thématiques particulières. Cet entretien peut-être plus ou moins dirigé – soit que la composition du groupe ainsi que les thématiques abordées sont définies auparavant par le-la chercheur-se – ou que le-la chercheur-se profite de groupes déjà formés ce qui permet d’avoir accès à des discussions dans des contextes moins construits. Ce type d’entretien peut-être également utilisé dans l’optique de la validation communicative, lorsque le-la chercheur-se restitue ses premières conclusions aux participant-e-s, afin de récolter des avis et des réactions.

 

questionnaires

 

Un questionnaire est un formulaire écrit comprenant des questions principalement directives permettant de questionner un phénomène à plus grande échelle.

 
 

 
 
 

Méthodes qualitatives, méthodes quantitatives, quelles différences ?

 
 
 

Alors que les méthodes qualitatives sont utilisées pour décrire et comprendre des phénomènes particuliers (qu’est-ce qui se passe ?’‘, comment ?‘ et pour-quoi?‘‘), les méthodes quantitatives permettent quant à elles d’aborder les questions en termes de représentativité (combien ?‘, à quelle fréquence ?‘).

Ces approches, loin de s’exclure, sont donc largement complémentaires.