Assembler son quotidien sur la route

Une ethnographie de l’habiter mobile contemporain

Réalisation : Maude Reitz
Période : 01.10.2012 — 30.09.2016
Mandant : FORUM VIES MOBILES, Paris
→ Domaine : Territoires, Villes et Habitats
→ Prestation : Enquête-Action

Rapport

 
 
 

Cette recherche de thèse a été réalisée au sein du programme doctoral « Architecture et sciences de la ville » de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Elle s’inscrivait dans le projet de recherche interdisciplinaire « no land’s man : enquête sur les pratiques et les valeurs d’un peuple invisible » mené en collaboration avec l’architecte Sophie Greiller et le photographe Ferjeux van der Stigghel, sous la direction du sociologue Yves Pedrazzini (LaSUR/EPFL).

Sur la base d’une enquête de terrain multi-sites réalisée sur un peu plus de deux ans en France auprès d’habitants vivant de manière permanente dans des véhicules aménagés, ce travail visait à rendre compte des caractéristiques et du fonctionnement d’un mode d’habiter particulier pris dans les mutations économiques, sociales et urbaines contemporaines.